Priorité

Tags

Nous souhaitons savoir quelles sont les priorités en matière de développement durable pour nos parties prenantes et dans quels secteurs nous avons un impact particulier sur notre environnement. C’est pour nous la seule façon de fixer les bonnes priorités dans nos activités quotidiennes et lors de l’établissement de notre rapport RSE. Nous nous appuyons ainsi sur le résultat de notre processus d’évaluation des priorités.

Amélioration du processus d’évaluation des priorités 2017

[GRI 102-49] Depuis notre premier processus d’évaluation des priorités pour le rapport RSE 2015, nous avons amélioré notre approche. En 2017, nous avons interrogé presque 3 200 parties prenantes au sein du groupe par l’intermédiaire d’entretiens et de questionnaires en ligne, ce qui nous a permis d’augmenter significativement la fiabilité de nos résultats. Pour la première fois, nos clients existants et potentiels y ont participé.

Plus de détails sur ce que nous avons optimisé :

Méthodologie de l’enquête

[GRI 102-46] Dans l’ensemble, nous avons significativement augmenté le périmètre et la portée de notre enquête. Afin d’instaurer un échange direct avec nos parties prenantes, nous avons renoncé à l’analyse de documents en 2017. À la place, 3 000 clients de cinq pays dans lesquels ALDI Nord exerce ses activités commerciales ont été interrogés en ligne via un organisme professionnel. Nous avons également élargi notre enquête interne : nous avons inclus de nombreuses autres divisions de l’ensemble du groupe, notamment les directeurs et les responsables RSE concernés. Dans le cadre d’entretiens personnels ou téléphoniques, nous nous sommes entretenus avec certains fournisseurs, fabricants, représentants d’organisations non gouvernementales (ONG), les comités d’entreprise de deux sociétés régionales et des experts en Allemagne, au Portugal et au Danemark. Les interviews d’experts nous ont notamment permis d’évaluer l’impact de nos activités sur l’économie, l’environnement et la société.

Sélection des parties prenantes

[GRI 102-40, 42] Notre enquête se concentre sur les parties prenantes les plus significatives pour ALDI Nord. Ainsi, les parties prenantes ont été réparties en groupes et évaluées en fonction de leur pertinence pour ALDI Nord. Nous avons ainsi pris en compte les facteurs suivants :

  • Le groupe de parties prenantes est-il influencé par l’impact entrepreneurial, économique, environnemental ou social d’ALDI Nord ?
  • A-t-il un impact sur le succès de l’entreprise ?
  • Existe-t-il un risque de conflit entre le groupe de parties prenantes et ALDI Nord ?

Cette méthode a permis d’identifier comme particulièrement significatifs pour ALDI Nord  les groupes de parties prenantes suivants :

  • Clients et clients potentiels
  • ONG, initiatives et associations
  • Collaborateurs
  • Comités d’entreprise
  • Partenaires commerciaux/fournisseurs

Nous prenons en compte d’autres groupes de parties prenantes, comme les représentants politiques et médiatiques, dans le cadre de notre activité quotidienne. Toutefois, ceux-ci n’ont pas été interrogés de façon active dans le cadre de notre analyse des priorités.

Points de vue pris en compte lors de l’évaluation

[GRI 102-46] Toutes les parties prenantes ont été invitées à évaluer l’importance de différents aspects du développement durable sur une échelle allant de « sans importance » à « très important ». Les clients, les ONG, les collaborateurs, les comités d’entreprise et les fournisseurs ont évalué l’importance de ces thèmes de leurs points de vue respectifs. Les directions respectives des sociétés juridiquement indépendantes d’ALDI Nord ont évalué l’importance que revêtent ces sujets pour la réussite de l’entreprise. Par ailleurs, un nouveau point de vue s’est ajouté en 2017 : celui des experts en développement durable. Pour ce faire, nous avons interrogé des experts de la science et de la recherche et interrogé en-ligne des experts RSE d’ALDI Nord. Pour chaque sujet, ils ont évalué l’impact des activités sur l’économie, l’environnement et la société.

Liste des thèmes

[GRI 102-49] Les personnes interrogées avaient la possibilité d’évaluer les priorités de 42 thèmes. Ces derniers relevaient de nos cinq champs d’action et du domaine de la gestion. Afin de prendre en compte l’évolution récente du commerce et celle de l’actualité en matière de développement durable, la liste des thèmes a été remaniée au cours de l’année analysée. Par conséquent, la comparabilité avec les résultats de l’année 2015 est limitée.

Matrice des priorités

[GRI 102-46, 47] Les résultats ont été résumés dans une matrice des priorités conformément aux exigences de la Global Reporting Initiative (GRI). L’axe des ordonnées montre l’importance des thèmes du point de vue de nos parties prenantes (plus le point est haut, plus le thème est important). L’axe des abscisses indique l’importance de l’impact d’ALDI Nord sur les thèmes de l’économie, l’environnement et la société, et ce, du point de vue des experts en développement durable interrogés (plus le point est à droite, plus l’impact est important). Les thèmes encerclés sont « très importants » pour le succès de l’entreprise du point de vue de la direction (tous les autres thèmes sont « importants » et ne comportent donc pas de symbole particulier).

En cliquant sur les sujets, vous pouvez afficher les sous-catégories qu’ils englobent.

Communication clients
  • Marketing responsable et communication transparente
Transparence et dialogue
  • Dialogue avec les parties prenantes
  • Transparence et rapports d‘activités
Sensibilisation des consommateurs
  • Promotion d’un mode de vie équilibré et durable
Responsabilité sociétale
  • Engagement sociétal
  • Offre de denrées alimentaires à un prix réduit
Gamme de produits diversifiée
  • Produits pour des besoins alimentaires spécifiques 
Emballage et approche circulaire
  • Économie circulaire
  • Emballage plus durable 
Élaboration d’un assortiment de produits plus durable
  • Étiquetage des produits et des services
  • Davantage de produits plus durables
  • Qualité et sécurité produits
Normes durables au sein de la chaîne d’approvisionnement
  • Conditions de travail tout au long de la chaîne d‘approvisionnement
  • Impacts de la culture, de la foresterie et de la pêche sur l’environnement et la biodiversité
  • Utilisation de produits chimiques dans la production   
  • Dialogue avec les parties prenantes en matière de chaîne d’approvisionnement
  • Utilisation d’organismes génétiquement modifiés
  • Engagement pour le bien-être animal 
  • Relations commerciales justes
  • Pratiques d’achat durables
  • Optimisation de la consommation des ressources lors de la production
  • Transparence et traçabilité de la chaîne d’approvisionnement
Conformité
  • Protection des données
  • Pratiques commerciales éthiques et conformité réglementaire
Création de valeur régionale
  • Responsabilité régionale en tant qu’investisseur, employeur, donneur d’ordre et fournisseur
Relations clients
  • Orientation client et qualité de service  
Gouvernance
  • Durabilité dans la gestion de l’entreprise
  • Succès économique
Santé et sécurité au travail
  • Sécurité au travail
  • Santé au travail
Employeur attractif
  • Formation
  • Employeur équitable
  • Sensibilisation des collaborateurs au développement durable
Diversité et cogestion
  • Implication des collaborateurs
  • Diversité et égalité de traitement
Équilibre entre vie privée et vie professionnelle
  • Équilibre entre vie personelle, familiale et professionnelle
Gaspillage alimentaire et déchets
  • Gestion des déchets
  • Prévention du gaspillage alimentaire
Présevation du climat
  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre issues des activités opérationnelles
  • Protection de l’environnement sur les sites du groupe
Mobilité et logistique
  • Logistique durable
  • Mobilité durable

Principaux résultats

[GRI 102-46] Les résultats confirment largement notre évaluation précédente. En règle générale, tous les thèmes se sont vu attribuer une importance élevée ou une importance très élevée.

Les thèmes issus de notre champ d’action « gestion responsable de la chaîne d’approvisionnement » ont tous une « très haute importance » pour nos parties prenantes et les experts en développement durable considèrent qu’ils ont un « impact très élevé » sur l’économie, l’environnement et la société. Le thème « déchets et gaspillage alimentaire » est également classé comme très important. Cela reflète les discussions sociétales actuelles sur la question du gaspillage alimentaire qui est également abordé au sein du groupe. La matrice illustre également le débat public sur la gestion des emballages.

Les autres thèmes issus des champs d’action « estime portée aux collaborateurs », « promotion du dialogue » et « préservation des ressources » sont considérés comme moins prioritaires, mais présentent tout de même une haute importance. Comme on pouvait s’y attendre, les thèmes du champ d’action « engagement sociétal » sont considérés comme légèrement moins importants que d’autres thèmes par tous les groupes.

Conséquences pour l’établissement du rapport

[GRI 102-44] Dans notre rapport RSE 2017, vous pouvez retrouver les principaux thèmes de la matrice dans « thèmes centraux ». Ils y sont classés dans un ordre croissant d’importance. En raison de la richesse de textes, nous avons divisé le thème « normes durables au sein de la chaîne d’approvisionnement » en « alimentaire » et « non alimentaire » ; le thème « élaboration d’un assortiment de produits plus durable » a également été subdivisé en « qualité des produits » et « assortiment ». Les thèmes « communication clients » et « relations clients » et les thèmes « diversité et égalité de traitement » et « équilibre entre vie privée  et vie professionnelle » ont été respectivement regroupés.

Lors de la sélection de nos « faits marquants », nous nous concentrons notamment sur les thèmes prioritaires pour nos principales parties prenantes, les clients et les ONG. Ceux-ci sont complétés par diverses focus décrivant des bonnes pratiques au sein du groupe.