Mission: anti-gaspillage

En Europe, des millions de tonnes de produits alimentaires atterrissent chaque année dans la poubelle. Ce constat n’est pas seulement un problème éthique. Il implique également le gaspillage de précieuses ressources. Selon nous, il est temps de mettre fin à cela.

 

Tags

Avec des initiatives comme Foodsharing, de plus en plus de personnes en Allemagne et dans d’autres pays européens annoncent leur volonté de lutter contre le gaspillage alimentaire. Un combat à la fois urgent et nécessaire, car près d’un tiers des produits alimentaires fabriqués dans le monde sont perdus au cours de la chaîne d’approvisionnement ou se retrouvent à la poubelle. Au sein de l’Union européenne, ce sont en moyenne 173 kilos par personne et par an que l’on jette (infographie UE). Il arrive souvent que des produits alimentaires soient jetés peu de temps après l’expiration de la date limite d’utilisation optimale, bien qu’ils puissent être encore consommés à ce stade. Or, c’est un problème qui intervient bien plus tôt : les matières premières des produits alimentaires sont sélectionnées directement dans les champs, puis écartés s’ils ne répondent pas aux exigences spécifiques définies.

Notre recette contre le gaspillage

Dans les pays industrialisés, près de 50 % des déchets de produits alimentaires sont générés par les ménages, 19 % par les sociétés de transformation et 5 % par les acteurs de la vente au détail comme ALDI Nord. Bien que notre sphère d’influence soit limitée, nous œuvrons activement en faveur d’une utilisation responsable des produits alimentaires. En Allemagne, par exemple, nous avons rejoint en 2017 l’initiative REFRESH lancée par l’Union européenne. Aux Pays-Bas, deux autres projets ont été mis en œuvre avec l’Université de Wageningue. Dans ce contexte, nous recherchons de nouvelles solutions tout au long de la chaîne d’approvisionnement pour réduire le gaspillage alimentaire. Par ailleurs, nous réfléchissons aux différentes possibilités de revalorisation des restes. Dans le cadre de notre Programme RSE, nous travaillons également actuellement à l’élaboration d’une Directive Internationale sur le Gaspillage Alimentaire.

Pour réduire au minimum le gaspillage alimentaire, nous actionnons plusieurs leviers. Par exemple, nous essayons de planifier précisément les stocks de marchandises dans les magasins pour limiter autant que possible la quantité que nous ne parviendrons pas à vendre. En Belgique, au Danemark, en Allemagne et en Pologne, nos clients peuvent trouver dans des espaces dédiés des produits à prix réduits dont la date limite d’utilisation optimale est sur le point d’expirer. La plupart des déchets alimentaires sont malgré tout générés par les ménages. C’est pourquoi nous donnons à nos clients quelques conseils en matière d’emballage, et notamment sur la façon de conserver de façon optimale certains produits. Car une chose est sûre : la mauvaise conservation d’un aliment explique en partie sa détérioration précoce. Par ailleurs, dans la recette de la semaine que nous proposons dans de nombreux magasins, nous expliquons comment utiliser les ingrédients qu’il reste pour préparer le plat du prochain repas.

Une deuxième chance pour les restes

Nous confions à des organisations caritatives les produits alimentaires n’ayant pas pu être vendus, mais pouvant encore être consommés. Ces derniers sont ensuite distribués à des personnes dans le besoin. Dans l’ensemble du groupe, pas moins de 75 % des magasins participent régulièrement à des dons de produits alimentaires. À l’avenir, nous souhaiterions trouver de nouvelles organisations partenaires pour augmenter cette proportion.

Un problème mondial auquel nous nous attelons

Du sud de l’Europe à l’extrême nord du continent en Scandinavie, nous nous engageons contre le gaspillage alimentaire en signant des accords de coopération et en mettant en œuvre des projets dans tous les pays dans lesquels nous réalisons des activités de vente au détail. La carte ci-dessous en présente d’ailleurs quelques-uns :

BELGIQUE
DANEMARK
ALLEMAGNE
FRANCE
FRANCE
PAYS-BAS
POLOGNE
PORTUGAL
ESPAGNE

En Wallonie, l’une des trois régions de Belgique, le don de produits alimentaires est une obligation légale. Ainsi, tous nos magasins belges effectuent des dons aux organisations à but non lucratif en leur remettant des produits de saison n’ayant pas été vendus, mais qui restent encore consommables.

Au Danemark, la lutte contre le gaspillage alimentaire est un enjeu majeur depuis de nombreuses années. C’est pourquoi nous améliorons également dans ce pays notre organisation logistique. L’objectif consiste à adapter le mieux possible les quantités commandées au volume de vente effectif. Nous proposons à prix réduit les articles dont la date limite de péremption est sur le point d’être atteinte. Par ailleurs, nous soutenons une grande variété de petites organisations qui s’engagent à lutter contre le gaspillage alimentaire. Elles se chargent de récupérer les produits alimentaires qui ne peuvent plus être vendus, mais qu’il est encore possible de consommer. L’une de ces organisations, « Stop Spild Lokalt » (Non au gaspillage local), a été fondée en 2016 par Rasmus Erichsen alors âgé de seulement 18 ans. Aujourd’hui, Stop Spild Lokalt intervient dans 97 villes danoises.

 « Je suis stupéfait par la réussite de mon projet. Cela me fait plaisir de pouvoir aider un grand nombre de personnes et c’est également une très bonne action pour l’environnement. »

Rasmus Erichsen
Stop Spild Lokalt

« Le gaspillage alimentaire est un enjeu majeur pour les consommateurs. En tant qu’entreprise, nous avons la responsabilité de réduire le gaspillage alimentaire. C’est pourquoi nous collaborons avec différentes organisations, comme Stop Spild Lokalt et la banque alimentaire danoise FødevareBanken. »

Thomas Bang
Directeur du service RSE d’ALDI Danemark

Bien que notre sphère d’influence soit limitée, nous œuvrons activement en faveur d’une utilisation responsable des produits alimentaires. En Allemagne, par exemple, nous avons rejoint en 2017 l’initiative REFRESH lancée par l’Union européenne.

En France également, nous luttons contre le gaspillage alimentaire. Pour cela, nous baissons le prix du pain de la veille et des produits frais quelques jours avant que la date limite de péremption ne soit atteinte. En 2017, 208 magasins français ont donné des produits alimentaires.

Depuis le mois de juillet 2017, Aldi Pays-Bas effectue des recherches scientifiques sur le thème du gaspillage alimentaire. Dans le cadre de deux de ces projets de recherche, nous travaillons en collaboration avec l’Université de Wageningue. Le projet CARVE concerne la chaîne d’approvisionnement et étudie différents axes d’amélioration de l’organisation logistique des produits alimentaires, des fournisseurs à nos magasins en passant par les centres logistiques. Le projet Houdbaarheid Begrepen, quant à lui, s’attaque à la question suivante : que pouvons-nous faire en tant qu’entreprise de discount pour réduire le gaspillage alimentaire auprès des consommateurs ? Notre participation à ces deux projets nous permet de bénéficier d’un bon aperçu des raisons à l’origine du gaspillage alimentaire. Nous pouvons ainsi déployer des actions permettant, à l’avenir, de réduire les pertes. Nous envisageons de publier les résultats de cette expérience dans un rapport à la fin du projet et de discuter des enseignements que nous avons tirés avec les parties prenantes.

En 2017, de nombreux autres magasins aux Pays-Bas ont également décidé de faire don des produits alimentaires non vendus à des œuvres caritatives. Leur proportion a atteint pas moins de 74 % en 2017 alors qu’elle n’était que de 29 % en 2016.

« La réduction du gaspillage alimentaire est l’une de nos principales préoccupations. Pour cela, nous travaillons par exemple en étroite collaboration avec l’organisme Voedselbanken Nederland. Ainsi, les produits alimentaires n’ayant pas pu être vendus bénéficient d’une seconde chance. »

Nadie Winde
Responsable RSE aux Pays-Bas

En Pologne, nous baissons également le prix des produits dont la date limite de péremption est sur le point d’expirer. Par ailleurs, nous travaillons en partenariat avec l’association Caritas pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Il n’y a pas qu’au Danemark que nous travaillons en étroite collaboration avec les organisations locales. Au Portugal également, nous cherchons à prévenir le gaspillage des produits alimentaires.

En Espagne, nous travaillons régulièrement en collaboration avec des banques alimentaires nationales et d’autres organisations non gouvernementales, comme la Fundació Formació i Treball. Depuis plusieurs années, les produits alimentaires et les articles non alimentaires que nous ne pouvons pas vendre, mais qui peuvent encore être utilisés (des savons aux chaussures en passant par les textiles) sont donnés chaque semaine à la Fundació Formació i Treball. Les collaborateurs de la fondation se rendent également régulièrement dans les différents magasins de la région de Barcelone pour récupérer les dons de produits alimentaires.

« En Espagne, de nombreuses familles socialement défavorisées, et notamment des familles avec enfants, manquent de produits frais, tels que viande, poisson, fruits et légumes. Seul le don de produits alimentaires permet à des œuvres caritatives comme la nôtre de couvrir ces besoins, même si ce n’est que partiellement. »

Alexandra González
Fundació Formació i Treball

Autres contenus
Gestion
Conformité

Nos activités commerciales reposent sur nos valeurs clés : simplicité, responsabilité, fiabilité. Ces valeurs décrivent également la vision ALDI Nord de la conformité.

Thèmes centraux
Gaspillage alimentaire et déchets

Nous assumons la responsabilité de la protection de notre environnement et de ses ressources naturelles. En tant que distributeur, la réduction des déchets et la lutte contre le gaspillage alimentaire jouent pour nous un rôle clé.

Thèmes centraux
Sensibilisation des consommateurs

Notre succès nous amène à réaliser chaque année 1,2 milliard de ventes environ. Notre objectif consiste à promouvoir un mode de vie équilibré et durable, et à permettre à de larges populations de consommer de façon abordable et responsable.

Thèmes centraux
Approche client et qualité de service

La confiance de nos clients est notre bien le plus précieux. Depuis plus d’une centaine d’années, nous adaptons régulièrement notre offre et notre service à leurs besoins.

Thèmes centraux
Un employeur attractif

Les quelque 69 000 collaborateurs ALDI doivent être fiers de travailler chez ALDI Nord. Nous proposons une sécurité de l’emploi, des conditions attractives et des perspectives d’évolution à long terme.

Pays
Des projets à foison dans le pays des moulins : ALDI Pays-Bas

En 2017, ALDI Pays-Bas a beaucoup œuvré pour encourager les clients à adopter un mode de vie équilibré et durable. Dans ce pays, la protection de l’environnement et du climat joue un rôle important.

Thèmes centraux
Préservation du climat

Nous nous engageons à atténuer l’impact de nos activités commerciales sur le climat. Nous avons formulé dès 2015 nos exigences vis-à-vis de la préservation du climat.

Faits marquants
Une implication de taille pour la bonne cause

Au travers de nombreux projets de société, ALDI Portugal s’engage en faveur des personnes dans le besoin. En 2017, de nouveaux partenaires nous ont rejoints. Ensemble, nous soutenons notamment les familles, les sans-abris et les enfants.