Normes durables dans la chaîne d’approvisionnement non alimentaire

Tags

[GRI 204/103-1, 308/103-1, 414/103-1] Des millions de clients en Europe doivent pouvoir faire leurs achats chez nous en toute conscience. Pour ce faire, nous assumons notre responsabilité en matière de conditions de travail sûres et équitables et du respect des normes environnementales partout où nous pouvons exercer notre influence. Notre assortiment de produits non alimentaires comprend des textiles, des cosmétiques et des produits d’hygiène ainsi que des produits d’action offerts sur base hebdomadaire – des appareils électroniques aux meubles, en passant par les produits ménagers. Les chaînes d’approvisionnement de ces produits sont diverses et très ramifiées : les produits non alimentaires passent souvent par plusieurs sites de production dans différents pays. Les défis sont également complexes : des questions telles que la sécurité des bâtiments, les salaires décents ou la réduction des produits chimiques dans la production textile nécessitent une coopération intersectorielle entre les entreprises, les gouvernements et les organisations non gouvernementales (ONG, Non-Governmental Organisation – NGO). C’est pourquoi nous travaillons avec d’autres acteurs dans des initiatives mondiales telles que l’amfori BSCI (Business Social Compliance Initiative) sur ces défis.

Sites de production des groupes de produits non alimentaires ventilés par pays 2017

Nombre de sites de production de produits non alimentaires utilisés dans la gamme de produits considérés (en pour cent)

Notre approche

[GRI 308/103-1, 414/103-1] Nous misons sur des relations d’affaires à long terme, équitables et fiables avec des fournisseurs qui partagent notre compréhension de la qualité et de la responsabilité. Ils font fabriquer les produits que nous avons commandés dans des sites de production dans des pays comme la Chine, le Bangladesh ou la Turquie. Nous œuvrons ensemble pour faire respecter des normes environnementales et sociales élevées.

Nos activités se concentrent sur les pays d’origine où le risque du non-respect des normes sociales et environnementales est accru. Pour ce faire, nous nous référons à la liste des pays classés comme pays à risque par l’amfori (anciennement Association du commerce extérieur ou Foreign Trade Association – FTA).

En ce qui concerne les conditions de travail, nous imposons des exigences claires à nos fournisseurs et aux sites de production qu’ils sollicitent.

Respect des normes sociales dans la chaîne d’approvisionnement

[GRI 308/103-1, 414/103-1, 407/103-1/2/3, 407-1]

Le Code de Conduite amfori BSCI

Avec nos fournisseurs, nous nous engageons à respecter le Code de Conduite amfori BSCI. Le Code de Conduite s’appuie sur de nombreux accords internationaux, y compris les conventions fondamentales de l’Organisation internationale du travail (OIT) et la Déclaration des droits de l’homme des Nations Unies (United Nations – UN). Le Code fixe onze droits fondamentaux des employés, dont le droit à la sécurité au travail et à un salaire décent ainsi que l’interdiction de la discrimination, du travail forcé et du travail des enfants. Le respect du Code de Conduite amfori BSCI est contrôlé et évalué au moyen de contrôles sur place (audits). Tous les sites de production sollicités par nos fournisseurs doivent pouvoir fournir un audit amfori BSCI valide ou une certification SA8000.

Les résultats d’audit

[GRI 102-10, 308-2] La qualité du résultat de l’audit joue un rôle important pour nous : Nous attendons de nos fournisseurs qu’ils sollicitent des sites de production qui ont obtenu de bons à très bons résultats d’audit. Le département RSE examine les informations disponibles pour chaque site de production soumis et les résume dans une évaluation globale. En cas de mauvaise note globale, aucun contrat n’est attribué dans un premier temps. Dans de tels cas, les fournisseurs doivent s’assurer qu’on établit des plans d’action pour mettre en œuvre les améliorations nécessaires et qu’on remédie aux problèmes dans les sites de production. ALDI Nord attend de tous les fournisseurs qu’ils remédient aux déficiences le plus rapidement possible et qu’ils améliorent continuellement les conditions de travail et sociales dans les sites de production. Les commandes ne peuvent être transmises à d’autres sites de production sans inspection et approbation préalable. La procédure en cas de violation de nos exigences est stipulée dans le contrat. La gravité et la fréquence de la violation des règles ainsi que la co-responsabilité du fournisseur sont prises en compte. Les conséquences possibles vont des avertissements jusqu’à – dans le pire des cas – la cessation des relations commerciales. En 2017, il n’a pas été nécessaire d’en faire usage.

Organisation

[GRI 308/103-1, 414/103-1] Le département RSE coordonne le contrôle des normes environnementales et sociales et est en contact étroit avec les fournisseurs et les acheteurs. Le département RSE est soutenu dans son travail dans les pays de production par ALDI CR-Support Asia Ltd. à Hong Kong. La tâche principale de cette implantation est le contrôle des fournisseurs et des sites de production. De cette façon, nous vérifions les conditions et progressons nous-mêmes sur place. ALDI CR-Support Asia Ltd. est également responsable de la qualification des fournisseurs et des sites de production ainsi que de la gestion des parties prenantes en Asie. Les résultats d’ALDI CR-Support Asia Ltd. sont inclus dans l’évaluation globale et donc dans les décisions d’achat.

Politique RSE et politiques d’achat

[GRI 204/103-2, 308/103-1, 414/103-1] La responsabilité de la chaîne d’approvisionnement est un champ d’action central de notre politique RSE. Nous formulons nos exigences en matière de chaînes d’approvisionnement et de produits dans nos politiques d’achat. Au cours de l’année sous revue, nous avons introduit de nouvelles Politiques d’achat internationales pour les fleurs et les plantes ainsi que pour le bois, le carton et le papier et une Politique nationale d’achat de coton pour l’Allemagne.

Initiatives sectorielles et multipartites

Nous relevons également les multiples défis de l’industrie textile en coopération avec d’autres entreprises, les gouvernements, les ONG et les syndicats. Grâce à notre travail dans des initiatives sectorielles et multipartites, nous contribuons à l’élaboration de normes et à la réalisation d’améliorations structurelles :

  • En 2017, ALDI Nord a signé l’accord de suivi de l’Accord sur la sécurité incendie et la sécurité des bâtiments au Bangladesh (Bangladesh Accord on Fire and Building Safety), aussi appelé « accord de transition ». Du point de vue d’ALDI Nord, l’Accord continue d’être un élément important pour l’amélioration continue de la sécurité des ouvriers de l’industrie textile au Bangladesh.
  • Avec un engagement volontaire (ALDI Detox Commitment), nous soutenons les objectifs de la campagne Detox de Greenpeace depuis 2015.
  • Depuis 2015, nous sommes membre du Leather Working Group (LWG). Depuis le 1er janvier 2017, nous exigeons l’utilisation exclusive de cuir issu de tanneries certifiées LWG pour les produits en cuir ou comportant des éléments en cuir.
  • Nous sommes également membre de la Bündnis für nachhaltige Textilien (Alliance allemande pour du textile durable) depuis 2015. Nous contribuons activement à la réalisation des objectifs de l’Alliance et soutenons l’initiative « Gestion de l’environnement et des produits chimiques ».
  • Fin 2017, nous avons rejoint le Plan d’action européen pour l’habillement (ECAP), un projet financé par l’UE pour réduire les effets environnementaux négatifs de l’industrie textile.

Progrès & mesures 2017

[GRI 308/103-2, 414/103-2]

Notre suivi des normes sociales et environnementales dans la chaîne d’approvisionnement non alimentaire

Introduction des ALDI Social Assessments

[GRI 414-1, 308-2, 407-1] En collaboration avec nos fournisseurs, nous visitons les sites de production sollicités pour la fabrication de nos produits dans le cadre des ALDI Social Assessments (ASA). De cette façon, nous avons une idée de la manière dont nos exigences sont mises en œuvre dans la chaîne d’approvisionnement. Une ASA comprend des discussions avec la direction, des audits, une inspection du site de production pour vérifier les normes sociales et du travail, et des discussions avec les collaborateurs. En cas de déficiences, nous travaillons avec les fournisseurs et les sites de production pour développer des plans d’action afin de réaliser des améliorations durables le plus rapidement possible et de contrôler leur mise en œuvre. Au cours de l’année sous revue, nous avons mené 199 ASA dans huit pays, la majorité d’entre elles en Chine (70 pour cent). Environ 13 pour cent des sites de production présentaient des déficiences en 2017, par exemple dans les domaines de la santé et de la sécurité au travail. Ces déficiences sont souvent causées par des défis structurels dans les pays producteurs, que nous abordons également dans des initiatives globales telles que l’Accord sur la sécurité incendie et la sécurité des bâtiments au Bangladesh.

À l’honneur : projet ‘Achat de textile durable’

[GRI 414-1, 308-2] Depuis 2017, nous consolidons les données de l’évaluation de nos fournisseurs dans le projet ‘Achat de textile durable’. Sur la base de ces informations, nous comparons les performances de nos fournisseurs en matière de développement durable. L’objectif du projet est d’intensifier la coopération avec les fournisseurs stratégiques qui sont prêts à répondre à nos exigences et à faire des progrès continus sur les sites de production qu’ils ont sollicités. La sécurité de planification à long terme permet à nos fournisseurs de prendre des mesures supplémentaires vers une chaîne d’approvisionnement plus durable.

Qualification des fournisseurs : le projet ‘ALDI Factory Advancement’ s’est développé

[GRI 414-1, 414-2] Dans l’année sous revue, nous avons fait progresser le projet ‘ALDI Factory Advancement (AFA)’. Le projet poursuit une approche coopérative basée sur le dialogue qui amène les ouvriers et les cadres supérieurs à discuter les uns avec les autres et les encourage à identifier les problèmes et à les résoudre efficacement ensemble. L’accent est mis sur des questions telles que la santé et la sécurité au travail, la protection contre l’incendie, la rémunération, les heures de travail et la discrimination. Le projet alumni subséquent inclut également les questions de productivité et de qualité. Le programme comprend maintenant 38 sites de production, couvrant environ 54 pour cent du volume d’achat (35 pour cent en 2015) du Bangladesh. Plus de 85 000 ouvriers en bénéficient. Dans le cadre d’un autre projet – ‘AFA Project PLUS’ – les crèches internes de neuf usines ont été améliorées en collaboration avec une ONG du Bangladesh à la mi-2017. En 2018, sept autres sites de production passeront par ‘AFA Project PLUS’.

Gestion des produits chimiques : respect des normes environnementales

[GRI 308-2] Un changement positif dans la chaîne d’approvisionnement ne peut être réalisé que par une action conjointe de tous les acteurs de l’industrie. Afin de mettre en œuvre les exigences de l’engagement ALDI Detox, nous devons collaborer avec les bons partenaires. C’est pourquoi nous avons rejoint l’initiative amfori BEPI (Business Environmental Performance Initiative) début 2017. L’objectif d’amfori BEPI est de promouvoir la protection de l’environnement dans les chaînes d’approvisionnement – par exemple dans les processus de production à forte intensité chimique. Amfori BEPI est la plateforme centrale de coopération pour ALDI Nord et nos partenaires commerciaux. Depuis juillet 2017, tous les sites de production de vêtements, de textiles d’intérieur et de chaussures sollicités par nos fournisseurs doivent remplir une autoévaluation amfori BEPI (amfori BEPI Self Assessment). Cette autoévaluation fournit des points de départ pour des mesures d’amélioration de la gestion de l’environnement. Les offres de formation pour les sites de production fournissent aux participants des informations importantes sur la mise en œuvre pratique de ces mesures.

Dans le domaine de la gestion des produits chimiques, par exemple, amfori BEPI coopère avec le groupe Zero Discharge of Hazardous Chemicals (ZDHC), dont les normes sont largement utilisées dans l’industrie. Cette coopération permet aux sites de production participant d’avoir accès aux cours de formation offerts par ZDHC. Nous utilisons également notre adhésion à l’amfori BEPI pour partager les connaissances acquises dans le cadre de projets pilotes dans le domaine des audits de gestion des produits chimiques (Chemical Management Audits – CMA) en 2016. Cela signifie qu’ils peuvent également être utilisés par d’autres entreprises.

En 2017, en collaboration avec le prestataire de services NimkarTek, nous avons également mis en place un programme de formation à la gestion des produits chimiques. Outre les modules obligatoires pour le groupe chimique des APEO (alkylphénol éthoxylates), qui sont principalement utilisés dans la production textile comme surfactants dans les détergents et qui sont au centre de nos activités à cause de leurs effets nocifs, le programme comprend également d’autres modules de formation, par exemple sur la gestion générale des produits chimiques ou des effluents et des boues.

En outre, nous avons lancé un projet pilote en 2017 en collaboration avec quatre sites de production de nos fournisseurs. Ils participent au programme BVE3 de la société de certification Bureau Veritas. Le programme calcule la charge d’eaux usées estimée du site de production. Il se fonde sur les principales données relatives aux processus de production et sur les produits chimiques utilisés, par exemple pour la teinture et le lavage. Cela crée plus de transparence et nous permet de calculer le rejet prévu de produits chimiques dans les eaux usées. Ce programme est spécialement adapté aux procédés industriels dans lesquels on utilise de l’eau. Des cours de formation sont également offerts. Le programme BVE3 durera initialement douze mois. Les sites de production sont soutenus par ALDI CR-Support Asia Ltd. Ensuite, le programme sera évalué en vue de son utilisation dans d’autres sites de production.

Transparence pour nos clients

Nous permettons à nos clients de retracer l’origine de nos textiles et de nos chaussures. Dans un premier temps, en 2017, nous avons publié sur le site web ALDI allemand et portugais tous les sites de production des groupes de produits mentionnés. Nous vérifions en permanence quelles autres informations ayant trait aux sites de production peuvent être publiées. En 2018, nous commercialiserons les premiers textiles munis de l’ALDI Transparency Code (ATC) en Allemagne. Après une phase de test réussie, l’ATC peut être progressivement étendu à l’ensemble du groupe et attribué à tous les produits en coton certifié. En Allemagne, les produits textiles Fairtrade portent déjà le code Fairtrade et peuvent donc être retracés jusqu’à l’origine du coton.

99 %

Taux d’audit des sites de production des groupes de produits non alimentaires dans les pays à risque (proportion de produits de groupes non alimentaires commercialisés au cours de la période de référence qui ont été produits dans des sites de production audités dans des pays à risque).

Achat de matières premières durables : des lignes directrices claires et de nouveaux projets

[GRI 204/103-2/3] En Allemagne, nous avons publié une Politique nationale d’achat de coton en 2017. Celle-ci couvre la majorité des produits commercialisés dans les pays ALDI Nord en raison des achats transfrontaliers. Dans notre politique d’achat, nous nous sommes fixé l’objectif de porter l’utilisation du coton certifié durable à 30 pour cent d’ici 2018. En 2017, la part s’élevait à un peu moins de 23 pour cent, soit 20 pour cent [1] pour l’ensemble du groupe. Nous utilisons actuellement la Global Organic Textile Standard (GOTS), l’Organic Content Standard (OCS) ainsi que le coton Fairtrade, bio et recyclé. Pour aider les producteurs à répondre à nos exigences, nous prévoyons de soutenir un projet de coton dans un pays d’origine. En 2017, nous nous sommes engagés publiquement auprès de l’ONG Textile Exchange à augmenter la proportion de fibres recyclées (polyester) de 25 pour cent d’ici 2020 (année de référence 2016). Nous avons déjà pu atteindre cet objectif en 2017. Dans la comparaison de l’industrie des fibres textiles effectuée par Textile Exchange en 2017, nous nous sommes également classés parmi les dix premiers négociants en coton recyclé.

[1] Hors ALDI Pays-Bas, car aucune donnée n’est disponible pour l’année 2017.

Nouvelle Politique internationale d’achat de fleurs et de plantes

De nombreuses fleurs coupées proviennent de pays en voie de développement sur l’équateur. Ces pays offrent des conditions de culture idéales tout au long de l’année, c.-à-d. beaucoup de soleil et une chaleur uniforme. Les plantes en pot, en revanche, sont principalement cultivées en Europe, faute de quoi le transport serait associé à des coûts élevés. L’objectif est d’améliorer les conditions de travail et de vie des ouvriers dans les pays cultivateurs. Les principaux défis écologiques comprennent la gestion des conséquences du changement climatique et la réduction de l’utilisation de pesticides et de substances toxiques pour les abeilles.

[GRI 414-1] En 2017, nous avons publié notre Politique internationale d’achat de fleurs et de plantes. Ce faisant, nous nous engageons à promouvoir la culture durable de fleurs et de plantes et à améliorer les conditions de travail et de vie des ouvriers à long terme. C’est pourquoi, d’ici fin 2019, nous convertissons toutes les fleurs et plantes dans le cadre de notre Politique d’achat en produits certifiés durables, et ce, à l’échelle du groupe. À l’avenir, seule la certification GLOBALG.A.P. sera acceptée en combinaison avec le module complémentaire GRASP (GLOBALG.A.P. Risk Assessment on Social Practice) ou toute autre norme reconnue par ALDI Nord ou GLOBALG.A.P. Dans la mesure du possible, nous rendons les fleurs et plantes certifiées visibles avec l’étiquette GLOBALG.A.P. pour le consommateur.

Le bois : publication de la Politique internationale d’achat de bois

[GRI 204/103-2/3] La forêt est un écosystème important et fournit un habitat aux humains, aux animaux et aux plantes. La forêt, c’est aussi un important réservoir d’eau potable et un bon régulateur du climat. Afin de conserver et de préserver les forêts en tant que ressource à long terme, non seulement une gestion durable est nécessaire, mais aussi la transformation et le recyclage durables du bois, des produits à base de bois et des emballages. Il est également important de prévenir l’abattage illégal et de protéger les forêts menacées.

Le bois ou les matières premières contenant du bois sont souvent utilisés dans les produits que nous commercialisons, par exemple dans les meubles, les papiers hygiéniques ou les emballages. En décembre 2017, nous avons publié notre Politique internationale d’achat de bois pour le groupe ALDI Nord. Nous y définissons des exigences claires pour les produits et les emballages avec des composants en bois, cellulose, bambou ainsi qu’en viscose et matériau non tissé à base de cellulose. Nous nous sommes également engagés à passer à des matériaux certifiés durables pour nos produits en bois et à base de bois d’ici fin 2020. Ce faisant, nous acceptons les normes FSC®, PEFCTM et l’EU Ecolabel. Vous trouverez de plus amples informations concernant nos exigences sous « Emballage et recyclage ».

Objectifs & statut

[GRI 204/103-2/3, 308/103-2/3, 414/103-2/3] Dans le cadre de nos engagements volontaires et de nos politiques d’achat, nous nous sommes fixé un certain nombre d’objectifs ambitieux. Nous rendons compte de nos progrès de manière transparente, par exemple dans notre rapport intermédiaire Detox ou dans le cadre de notre Roadmap pour l’Alliance textile.

Les objectifs de notre programme de RSE :

Champ d’action : gestion responsable de la chaîne d’approvisionnement

Objectif Statut Date cible
Cible Pertinence
Tous les sites de production dans les pays à risque amfori BSCI qui produisent des produits non alimentaires sous marques propres pour ALDI Nord disposent d’un audit social valide et suffisant (Business Social Compliance Initiative – amfori BSCI)  
2019 100 % Groupe
Intégration de certains sites de production de produits non alimentaires sous marques propres dans le projet ‘ALDI Factory Advancement (AFA)’ en vue d’améliorer les conditions de travail en favorisant le dialogue entre les ouvriers et les cadres au Bangladesh   en continu poursuite et extension Groupe
Mise en place et gestion d’un propre processus de contrôle en Asie   2017 achèvement du processus de contrôle et exécution des contrôles Groupe
Passage des fleurs et plantes à de la marchandise certifiée durable en ce qui concerne certains produits sous marques propres (p.ex. GLOBALG.A.P. en combinaison avec GRASP) nouveau 2019 100 % Groupe
Renoncement à certains groupes de substances dans la production de produits sous marques propres des groupes de produits ‘vêtements’, ‘textiles d’intérieur’ et ‘chaussures’ (ALDI Detox Commitment)   2020 100 % Groupe
Élaboration et publication d’une Politique internationale d’achat de coton objectif atteint pour l’Allemagne 2017 politique d’achat Groupe
Utilisation de coton durable (p.ex. coton certifié GOTS, OCS 100/blended, Fairtrade ou recyclé) pour les vêtements et les textiles d’intérieur nouveau en continu extension en fonction de la disponibilité dans la qualité respective Groupe
Utilisation de coton durable (p.ex. certifié GOTS, OCS ou Fairtrade) nouveau 2018 30 % Allemagne
Élaboration et publication d’une Politique internationale d’achat de bois   2017 politique d’achat Groupe
Passage à des matériaux certifiés durables (FSC®, PEFCTM, EU Ecolabel ou toute autre norme comparable) pour les produits en bois ou à base de bois nouveau 2020 100 % Groupe

 objectif atteint   processus en cours

Chiffres clés

 

Part de produits achetés fabriqués à partir de matières premières certifiées FSC® ou PEFC™ [GRI FP2]

Part de produits achetés fabriqués à partir de matières premières certifiées FSC® ou PEFC™ par rapport au nombre total de produits sous marques propres achetés dans l’assortiment fixe et d’action avec des composants en bois, en carton, en papier, en viscose et non-tissés à base de cellulose ainsi qu’en bambou (en pour cent)

Les normes de certification prises en compte étaient les suivantes : FSC® 100%, FSC® MIX et PEFC™. La plupart des produits en 2017 étaient certifiés FSC® MIX (environ 48 pour cent), suivie de la certification FSC® 100% (environ 30 pour cent) ainsi que de la certification PEFC™ (environ 22 pour cent).

  2015 2016 20171  
  Total dont FSC® 100% dont FSC® MIX dont PEFC™ Total dont FSC® 100% dont FSC® MIX dont PEFC™ Total dont FSC® 100% dont FSC® MIX dont PEFC™
Belgique/Luxembourg2 24,8 41,5 12,3 46,2 28,8 38,9 23,6 37,5 52,1 32,8
45,1
22,1
Danemark 72,4 32,9 38,2 28,9 89,8 21,9 63,2 14,9 93,2 45,7 39,1 15,2
Allemagne 84,4 34,5 31,1 34,4 87,3 25,3 58,6 16,1 88,2 28,6 55,1 16,3
France 41,5 25,8 47,4 26,8 46,4 35,4 41,5 23,1 65,7 35,0 40,8 24,2
Pays-Bas 54,3 20,6 28,6 50,8 58,4 29,6 38,0 32,4 68,5 36,9 33,6 29,5
Pologne 59,4 47,4 15,8 36,8 60,6 26,0 44,1 29,9 65,4 37,0 42,0 21,0
Portugal 60,2 37,5 21,4 41,1 68,7 33,3 43,0 23,7 86,3 42,1 43,7 14,3
Espagne 42,6 32,6 15,2 52,2 64,0 30,1 34,0 35,9 74,5 41,0 37,1 21,9
Groupe 41,3 30,9 36,7 32,4 53,1 26,4 49,7 23,9 62,8 30,0 47,9 22,1

1 Avec la publication de la Politique internationale d’achat de bois en 2017, le champ d’application a été étendu à d’autres groupes de produits ainsi qu’à des produits sous marques propres contenant des composants en viscose et des non-tissés à base de cellulose ainsi qu’en bambou.
2 Les informations sur les sociétés juridiquement indépendantes du groupe ALDI Nord en Belgique et au Luxembourg ont été résumées pour des raisons de commodité (voir « Objet du rapport »).

Part de coton durable par rapport au poids total de coton commercialisé [GRI FP2]

Part de coton certifié durable par rapport au poids total de coton commercialisé au cours de la période de référence pour les produits sous marques propres des groupes de produits ‘vêtements’ et ‘textiles d’intérieur’ dans l’assortiment fixe et d’action (en pour cent)

  2017  
  Total dont GOTS dont OCS dont autres biologiques dont Fairtrade dont recyclé sans label
Belgique/Luxembourg1 9,6 60,5 7,9 11,4 20,2
Danemark 19,1 76,7 0,4 5,4 14,2 3,3
Allemagne 22,8 82,8 1,4 1,4 11,0 3,4
France 19,0 72,6 0,9 2,8 6,7 16,9
Pays-Bas2 n/a n/a n/a n/a n/a n/a
Pologne 11,3 61,3 2,0 29,9 1,8 5,1
Portugal 19,6 83,9 1,4 1,8 8,7 4,2
Espagne 17,2 81,5 1,5 1,9 15,1
Groupe 20,6 80,5 1,3 2,2 10,4 5,6

1 Les informations sur les sociétés juridiquement indépendantes du groupe ALDI Nord en Belgique et au Luxembourg ont été résumées pour des raisons de commodité (voir « Objet du rapport »).
2 Aucune donnée sur les tonnages de coton commercialisé n’est disponible pour ALDI Pays-Bas pour l’année 2017 (n/a = non disponible).

Autres contenus
Highlights
Du champ de coton jusqu’au magasin : le voyage d’une barboteuse

La plupart des vêtements que nos clients trouvent dans nos magasins, ont une longue route derrière eux. Le voyage de notre barboteuse démarre dans les champs de coton en Inde.

Thèmes clés
Diversité & conciliabilité

Des personnes provenant de 117 nations travaillent dans les neuf pays européens où nous sommes représentés. Cette diversité est un élément intrinsèque d'ALDI Nord, car elle enrichit nos rapports et reflète par ailleurs la diversité de nos clients.

Gestion
Organisation

Le groupe ALDI Nord mise depuis toujours sur un principe qui a fait ses preuves : des structures claires, décentralisées, avec des processus décisionnels courts. Ceci vaut également pour la RSE.

Thèmes clés
Employeur attrayant

Les quelque 69 000 collaborateurs d'ALDI doivent pouvoir être fiers de travailler chez ALDI Nord. En contrepartie, nous offrons des emplois stables, des conditions générales attrayantes et des perspectives de carrière à long terme.

Gestion
Distinctions

Recevoir des distinctions est pour nous la preuve que notre travail porte ses fruits. Durant l'année 2017, nous avons eu le plaisir d'obtenir diverses distinctions tant nationales qu'internationales.

Highlights
Le génie génétique – notre position face à un sujet controversé

Nous prenons au sérieux les doutes de nos clients concernant le génie génétique. Nous excluons tout ingrédient génétiquement modifié dans nos aliments, et nous offrons une orientation grâce à un étiquetage transparent.

Highlights
Qu’est-ce qui rend une banane ‘bio’ ?

Le bio, c’est bien plus que le petit label vert et blanc sur le produit. Derrière, il y a surtout les efforts passionnés de producteurs et de fournisseurs pour obtenir des aliments de grande qualité, cultivés de façon écologique.

Highlights
Notre engagement en faveur du bien-être animal : de bons résultats au niveau sectoriel

Nous le savons : il y a encore beaucoup à faire en matière de bien-être animal. Mais nous sommes sur la bonne voie, ce qui est confirmé par deux publications récentes relatives à l’engagement en faveur du bien-être animal dans l’industrie alimentaire.