SOS denrées !

Des millions de tonnes de denrées alimentaires aboutissent chaque année dans les poubelles. Ceci n’est pas seulement un problème éthique. Jeter des aliments revient aussi à gaspiller de précieuses ressources. Notre avis : il faut que cela cesse.

Tags

Avec des initiatives comme Foodsharing, de plus en plus de gens luttent en Allemagne et dans d’autres pays européens contre le gaspillage d’aliments. Et cela est absolument nécessaire – car près d’un tiers des aliments produits dans le monde sont perdus ou jetés le long de la chaîne d’approvisionnement. Dans l’Union européenne (UE), il s’agit en moyenne de 173 kilogrammes par tête et par an (Infographie UE). Souvent, les aliments sont éliminés peu après leur date de péremption, bien qu’ils eussent été encore comestibles à ce moment. Le problème commence toutefois en amont : des aliments sont déjà triés et éliminés dans les champs, s’ils ne répondent pas à certains critères.

Notre recette contre le gaspillage

Environ 50 pour cent des déchets alimentaires dans les pays industrialisés sont produits dans les ménages, 19 pour cent résultent de la transformation, cinq pour cent sont produits dans le commerce de détail comme ALDI Nord. Bien que notre sphère d’influence soit limitée, nous nous engageons activement en faveur d’une gestion responsable des aliments. En Allemagne, par exemple, a eu lieu en 2017 l’adhésion à l’initiative UE REFRESH (« Resource Efficient Food and dRink for the Entire Supply cHain »). Aux Pays-Bas, deux autres projets ont été lancés avec l’université de Wageningue. Dans ce cadre, nous cherchons tout du long de la chaîne d’approvisionnement des solutions pour réduire le gaspillage alimentaire. En outre, nous analysons les possibilités pour le recyclage de restes. Actuellement, nous élaborons dans le cadre de notre programme de Responsabilité sociétale d’entreprise (RSE) une directive valable sur le plan international, dédiée au thème du gaspillage alimentaire.

Afin de réduire au maximum les gaspillages alimentaires, nous poursuivons différentes pistes. Ainsi, nous essayons par exemple de planifier exactement le stock de marchandises dans les magasins, afin qu’il en reste le moins possible. En Belgique, au Danemark, en Allemagne et en Pologne, nos clients trouvent un panier spécial « zéro-gâchis » avec des marchandises à des prix réduits peu avant leur date de péremption. Toutefois, la plupart des déchets alimentaires sont produits à la maison. C’est pourquoi nous fournissons sur certains emballages des conseils à nos clients, sur la manière de bien stocker les différents produits. Un stockage erroné est l’une des raisons pour lesquelles des marchandises deviennent rapidement impropres à la consommation. Et dans la recette de la semaine, nous montrons dans de nombreux magasins comment on peut, à partir d’un repas, préparer un nouveau plat à l’aide des ingrédients non utilisés.

Une seconde chance pour tout ce qui reste

Les aliments qui ne peuvent plus être vendus, mais qui restent comestibles, nous les donnons à des institutions caritatives. Elles distribuent ensuite les aliments à des défavorisés. Dans l’ensemble du groupe, déjà 75 pour cent des magasins font régulièrement des dons alimentaires. Dans le futur, nous voulons encore augmenter ce taux et gagner à cette cause de nouvelles organisations partenaires.

Voilà comment nous attaquons ce problème à l’international

Du sud de l’Europe jusqu’à loin dans le nord, en Scandinavie – dans tous les pays où nous pratiquons le commerce de détail, nous nous engageons dans des coopérations et projets contre le gaspillage alimentaire, dont certains figurent sur cette carte :

BELGIQUE
DANEMARK
ALLEMAGNE
FRANCE
FRANCE
PAYS-BAS
POLOGNE
PORTUGAL
ESPAGNE

En Wallonie – l’une des trois régions de la Belgique -, il existe une obligation légale de faire des dons alimentaires. Tous les magasins belges donnent de ce fait à des organisations caritatives des produits saisonniers restés invendus mais restant comestibles.

Au Danemark, la lutte contre le gaspillage alimentaire est un thème central depuis longtemps. C’est pourquoi nous améliorons également ici notre logistique. L’objectif est d’adapter autant que possible les quantités commandées à la vente effective. Nous proposons à un prix plus bas des produits qui s’approchent de la date de péremption. Par ailleurs, nous soutenons un grand nombre d’organisations plus petites, qui s’engagent contre le gaspillage alimentaire. Elles se chargent de l’enlèvement de denrées alimentaires qui ne peuvent plus être vendues, mais qui restent comestibles. L’une de ces organisations, Stop Spild Lokalt (Arrêtez de gaspiller chez vous), a été fondée en 2016 par Rasmus Erichsen, âgé de seulement 18 ans à ce moment. Entre-temps, Stop Spild Lokalt est actif dans 97 villes danoises.

« Je suis ravi du succès de mon projet. C’est une vraie joie de pouvoir aider de nombreuses personnes – et en plus, c’est excellent pour l’environnement. »

Rasmus Erichsen
Stop Spild Lokalt

« Le gaspillage alimentaire est un thème central pour les consommateurs. En tant qu’entreprise, nous nous devons de réduire le gaspillage alimentaire. C’est pourquoi nous coopérons avec diverses organisations telles que Stop Spild Lokalt et la banque alimentaire danoise FødevareBanken. »

Thomas Bang
Business Unit Director Responsabilité sociétale d’entreprise ALDI au Danemark

Bien que notre sphère d’influence soit limitée, nous nous engageons activement en faveur d’une gestion responsable des aliments. En Allemagne, par exemple, a eu lieu en 2017 l’adhésion à l’initiative UE REFRESH (« Resource Efficient Food and dRink for the Entire Supply cHain »).

Nous agissons également en France contre le gaspillage alimentaire. Pour cela, nous baissons le prix du pain et de produits frais peu avant la date de péremption. En 2017, 208 magasins en France ont fait des dons alimentaires.

Depuis juillet 2017, ALDI Pays-Bas traite la thématique du gaspillage alimentaire de façon scientifique. Nous travaillons sur deux projets de recherche avec l’université de Wageningue. Le projet CARVE se penche sur la chaîne d’approvisionnement et cherche des possibilités d’amélioration dans la logistique alimentaire : du fournisseur jusqu’à notre magasin, en passant par le centre logistique. Dans le cas du projet Houdbaarheid Begrepen, il s’agit de déterminer ce que nous pouvons faire en tant que discounter pour réduire les pertes de denrées alimentaires chez le consommateur. En participant à ces projets, nous obtenus un bon aperçu sur les motifs des pertes de denrées alimentaires. Sur cette base, nous pouvons initier des mesures pour réduire les pertes à l’avenir. Nous prévoyons de publier les résultats dans un rapport, à la fin du projet, et de discuter de nos connaissances avec des parties prenantes.

En 2017, de nombreux magasins supplémentaires ont fait don de denrées alimentaires à des institutions caritatives. De 29 pour cent des magasins en 2016, le taux est passé à 74 pour cent en 2017.

« Réduire des pertes de denrées alimentaires est pour nous une question importante. À cet effet, nous coopérons par exemple avec les Voedselbanken Nederland (Banques alimentaires des Pays-Bas). De cette manière, des aliments qui ne peuvent plus être vendus bénéficient d’une seconde chance. »

Nadie Winde
Manager Responsabilité sociétale d’entreprise aux Pays-Bas

En Pologne, nous baissons les prix de produits peu avant leur date de péremption. En outre, nous travaillons main dans la main avec Caritas pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Nous travaillons étroitement avec des institutions locales pour sauver des aliments non seulement au Danemark, mais aussi au Portugal.

En Espagne, nous coopérons régulièrement avec des banques alimentaires nationales et avec d’autres organisations non gouvernementales (Non-Governmental Organisations – NGO), comme la Fundació Formació i Treball. Depuis plusieurs années, des produits qui ne sont plus vendables (des aliments encore comestibles et des produits non alimentaires allant du savon aux textiles et chaussures) sont donnés chaque semaine à la Fundació Formació i Treball. Les collaborateurs de la fondation visitent aussi régulièrement divers magasins des environs de Barcelone pour y venir chercher des denrées alimentaires offertes.

« En Espagne, de nombreuses familles vulnérables et défavorisées, surtout celles avec des enfants, manquent de produits frais tels que la viande fraîche, le poisson, les fruits et légumes. C’est seulement avec des dons alimentaires qu’il est possible à des organisations caritatives telles que la nôtre, de couvrir au moins une petite partie de ces besoins. »

Alexandra González
Fundació Formació i Treball

Autres contenus
Highlights
Au nom du climat

Le changement climatique nous concerne tous. Pour cela, nous mettons en œuvre dans tous les domaines qui comptent des mesures adéquates, en particulier dans nos magasins, car c'est là que nous pouvons économiser un maximum de CO2.

Highlights
ALDI CR-Support à Hong Kong – les sites de production contrôlés

De nombreux produits non alimentaires distribués par ALDI pour ALDI Nord sont fabriqués en Asie. L'équipe d'ALDI CR-Support Ltd. à Hong Kong contrôle les normes de travail et les normes sociales de sites de production.

Thèmes clés
Santé et sécurité au travail

Il va de soi pour les sociétés ALDI Nord d'assumer leurs responsabilités concernant la santé et la sécurité de leurs collaborateurs à leur lieu de travail.

Gestion
Parties prenantes & réseaux

Des entretiens avec nos différentes parties prenantes contribuent à impulser nos activités de RSE. Nous dialoguons avec nos clients, nos collaborateurs, des ONG, des initiatives, des associations, nos fournisseurs, nos partenaires ainsi qu'avec les conseils d'entreprise et les organisations syndicales.

Highlights
Pays-Bas : lutte contre la soupe de plastique

À l’échelle mondiale, environ un chargement complet de plastique est jeté à la mer chaque minute. La Plastic Soup Foundation aux Pays-Bas s’est fixée pour mission de stopper ce développement. Nous soutenons cela !

Highlights
Le bien-être animal dans le discount : une contradiction ?

Toujours plus de consommateurs aimeraient savoir d’où proviennent les aliments d’origine animale qu’ils peuvent acheter chez nous. Ensemble avec nos fournisseurs et différentes organisations, nous travaillons sans relâche sur le thème du bien-être animal.

Thèmes clés
Approche client & qualité de service

Depuis plus de 100 ans, nous orientons résolument notre offre et nos services en fonction des besoins de nos clients.

Thèmes clés
Engagement sociétal

Avec nos compétences et notre expérience, nous contribuons au-delà de notre cœur de métier à résoudre des problèmes de la société civile. Au travers de notre engagement sociétal, nous encourageons un grand nombre de projets.

Gestion
Objet du rapport

Ceci est le second rapport RSE complet du groupe ALDI Nord. Il nous permet d'informer nos différents interlocuteurs de manière transparente sur nos principaux objectifs et mesures d'ordre social, écologique et économique.