Qu’est-ce qui rend une banane ‘bio’ ?

Le bio, c’est bien plus que le petit label vert et blanc sur le produit. Derrière, il y a surtout les efforts passionnés de producteurs et de fournisseurs pour obtenir des aliments de grande qualité, cultivés de façon écologique. Et cela vaut aussi dans le cas de ce fruit jaune courbé.

Tags

L’Européen mange environ huit kilos de bananes par an. La banane est l’une des plus anciennes plantes de culture au monde, et assurément l’un des produits commerciaux les plus importants. Mais l’histoire à succès de la banane n’est pas exempte de problèmes : sa culture est liée à différents défis écologiques et sociaux, par exemple en rapport avec l’utilisation de pesticides ou avec les conditions de travail dans les plantations. ALDI Nord est pour ainsi dire l’un des plus grands distributeurs internationaux de bananes. Depuis 2017, uniquement des bananes bio certifiées Fairtrade ou Rainforest Alliance sont vendues dans les magasins au Danemark, en Allemagne et en Belgique. En particulier les bananes bio jouent un rôle toujours plus important au sein du groupe.

Banane

Bio UE, Rainforest Alliance & Cie : des repères dans la jungle des labels

Des labels de durabilité, il y en a de toutes les formes et couleurs. Ils aident les consommateurs à prendre des décisions d’achat en connaissance de cause, et facilitent donc bien des choses. Nous estimons que c’est une approche fondée. C’est pourquoi nous utilisons selon la catégorie de marchandise des labels différents pour étiqueter nos produits. Mais il y a aussi des différences d’un pays à l’autre : dans certains pays, les clients trouvent aussi sur les produits des labels nationaux spéciaux. Et quel est leur dénominateur commun ? Les producteurs ou fournisseurs qui veulent marquer leurs produits de cette manière doivent généralement suivre une lourde procédure de certification. Néanmoins, cela vaut la peine de scruter les labels de près, de manière à découvrir les critères qui se cachent derrière les différents labels.

De l’Amérique centrale et du Sud vers le reste du monde : Voici comment la banane bio arrive dans les rayons

Le voyage d’une banane est long. Le fait qu’elle puisse porter plus tard le label biologique de l’UE et Fairtrade se décide déjà tout au début. Et pour tous les échelons tout du long de la chaîne d’approvisionnement, le principe suivant est d’application : la marchandise bio et les matières premières conventionnelles doivent être strictement séparées. En outre, il doit être possible à tout moment de tracer la provenance des bananes – ceci vaut pour toutes les bananes et toutes les normes.

Bananier avec fruits

Culture

Partons en Amérique centrale et du Sud : alors que nos bananes bio avec label Fairtrade sont cultivées entre autres au Pérou, nos bananes certifiées Rainforest Alliance viennent surtout du Honduras, de l’Equateur et du Costa Rica. Là, elles poussent sous un climat tropical sur des bananiers de plusieurs mètres de haut. Il faut environ trois mois pour que le fruit soit mûr. Dès la culture, il y a de nombreux défis à relever. Parmi ceux-ci figurent des salaires décents, les droits des travailleurs, l’utilisation de pesticides pour lutter contre les parasites, la préservation de la biodiversité et la traçabilité de la marchandise. Pour répondre aux exigences pointues du règlement bio de l’UE, les producteurs ne peuvent pas utiliser des pesticides ou engrais chimiques, et doivent veiller à une rotation optimale des cultures.

Station d’emballage

Après la récolte, c’est avant le transport : À la station d’emballage, les bananes sont préparées pour leur grand voyage et sont soumises à un contrôle qualité approfondi. À cet effet, les fruits sont répartis dans des grappes de quatre à huit bananes. Ensuite, elles sont lavées et pourvues des étiquettes et labels correspondants, puis mises sous carton et expédiées vers le port.

Le transport d’Amérique du Sud jusqu’en Europe dure jusqu’à 42  jours.

Transport maritime

Sous un délai de quatre à six semaines, les bananes parviennent dans des navires frigorifiques jusqu’à leurs marchés destinataires. La basse température sur les bateaux est importante. Elle empêche que les fruits encore verts mûrissent trop vite. Il s’agit de remplir les exigences du label biologique de l’UE également durant cette phase. Ceci implique la séparation entre les bananes bio et les produits cultivés de manière conventionnelle.

Navire cargo en mer
Bananes mûres

Mûrisserie et fournisseurs

Du vert au jaune : Durant cette phase, la banane reçoit sa couleur caractéristique. Ceci a lieu sur une période de quatre à huit jours, dans des chambres de mûrissage – sous le contrôle méticuleux de la mûrisserie. Pour stimuler le mûrissement, on utilise de l’éthylène – un gaz naturel que les fruits produisent aussi eux-mêmes en petite quantité. Nos fournisseurs transportent ensuite les bananes vers nos centres logistiques. A partir de là, nous nous occupons de la suite du voyage de la banane.

Centre logistique

Dans nos centres logistiques, nous contrôlons encore une fois de façon minutieuse : des collaborateurs d’ALDI Nord et des contrôleurs externes vérifient la qualité de la marchandise réceptionnée.

Un contrôleur vérifie la qualité des bananes dans un entrepôt
Bananes vendues sous emballage dans un magasin

Magasin

À l’arrivée au magasin, un autre contrôle qualité a lieu par nos collaborateurs. Ensuite, enfin, les bananes trouvent leur place dans le rayon. La traçabilité est assurée pour tous les produits fruits et légumes grâce à la certification GLOBALG.A.P. Pour cela, il suffit d’introduire le numéro GGN figurant sur le carton dans la banque de données en ligne.

Chez vous

Maintenant, elle va pouvoir être dégustée, soit encore légèrement verte ou déjà tout à fait jaune, selon vos goûts. Conseil : si les bananes doivent encore mûrir un peu chez vous, il vaut mieux les placer à côté de quelques pommes, car celles-ci produisent beaucoup de gaz de mûrissement, c.-à-d. de l’éthylène.

Dans les chambres de maturation, les bananes mûrissent pendant 4-8 jours – passant du vert au jaune.

Labels bio nationaux

En dehors du label biologique de l’UE, il existe encore d’autres labels qui sont utilisés. Au Danemark, il y a par exemple, en dehors de la feuille verte de l’Union européenne, le label bio national danois « Ø ». Il jouit d’une excellente réputation au sein de la population.

Label Ø du Danemark
Autres contenus
Thèmes clés
Approche client & qualité de service

Depuis plus de 100 ans, nous orientons résolument notre offre et nos services en fonction des besoins de nos clients.

Highlights
Pas à pas vers plus de bien-être animal

En Allemagne, le département RSE d’ALDI Einkauf traite différents thèmes liés au bien-être animal. Chez ALDI Nord, nous œuvrons avec une équipe résolue pour obtenir progressivement des améliorations effectives.

Gestion
Objet du rapport

Ceci est le second rapport RSE complet du groupe ALDI Nord. Il nous permet d'informer nos différents interlocuteurs de manière transparente sur nos principaux objectifs et mesures d'ordre social, écologique et économique.

Highlights
Fruits et légumes : la durabilité à grande échelle

Comment pouvons-nous obtenir des améliorations durables à grande échelle dans la culture des fruits et légumes ? Les réponses se trouvent aux Pays-Bas, à travers un projet commun avec des fournisseurs et des producteurs.

Highlights
Les inspecteurs pour fruits & légumes en pleine mission fraîcheur

Des inspecteurs qui doivent trancher au sujet de pommes et de concombres ? Mais oui, cela existe ! Les experts fraîcheur contribuent à satisfaire les attentes pointues de nos clients.

Highlights
Du champ de coton jusqu’au magasin : le voyage d’une barboteuse

La plupart des vêtements que nos clients trouvent dans nos magasins, ont une longue route derrière eux. Le voyage de notre barboteuse démarre dans les champs de coton en Inde.

Highlights
ALDI France : de la région à votre table

En France, de nombreux consommateurs veillent lors de l’achat à l’origine des produits. Nous offrons donc à nos clients de nombreux produits de France ainsi que de nombreuses spécialités typiquement régionales.

Thèmes clés
Normes durables dans la chaîne d’approvisionnement non alimentaire

Partout où nous pouvons exercer une influence, nous assumons nos responsabilités pour des conditions de travail sûres et équitables, ainsi que pour le respect de normes environnementales.

Thèmes clés
Politiques d’achat durables pour l’alimentaire

Notre responsabilité pour nos produits alimentaires ne va pas seulement de l'entrepôt jusqu'au tapis de caisse - nous assumons aussi une coresponsabilité pour une production plus durable de matières premières tout au long de la chaîne de création de valeur.